Ca vous est déjà arrivé de rouler sur une petite route avec un sentiment de malaise où vous vous dites que vous auriez vraiment dû prendre une autre route ? Ce malaise au bas du ventre qui vous dit : « Fais demi-tour, si tu continues, il va se passer quelque chose de mal… ». Tu commences alors à suspecter que quelqu’un, ou quelque chose, va surgir de nulle part et sauter sur la voiture, et tu vérifies dans tes rétroviseurs toutes les 5 secondes pour t’assurer que tu es bien seul dans la voiture…

Moi, ça m’arrive souvent… il faut dire qu’en France, et plus particulièrement dans le Sud, où j’habite, on a plein de légendes sur la route, notamment celle de la Dame Blanche ! Mais cette sensation m’est aussi arrivée en Floride, alors que je conduisais seul, de nuit, sur une route qui traversait quelques petits villages endormis… Mon esprit était sûrement troublé par les nombreux films et séries TV que j’ai regardés depuis mon enfance ! Ou alors était-ce peut-être quelque chose d’autre ?

Chaque petite ville américaine a sa légende locale de maison hantée et de fantômes, qu’on raconte et qu’on modifie, comme cette voiture fantôme qui vous suit pendant des kilomètres, ou cet esprit qui apparait soudainement dans votre rétro… Ce qui rend ces histoires si extraordinaires, c’est que vous pouvez les ressentir et les imaginer clairement, sans même les avoir vécues ! Dans votre tête, vous vous voyez déjà en train de rouler seule sur une route sombre, en attendant un événement paranormal… Et même s’il ne se passera sûrement rien, c’est votre imagination qui fait monter l’adrénaline, comme dans toute bonne histoire de fantômes !

Alors asseyez-vous, détendez-vous, je vais vous raconter quelques histoires sur les routes les plus hantées des Etats-Unis.

Route 44 à Rehoboth, Massachusetts

C’est sûrement une des légendes locales les plus effrayantes : celle de l’auto-stoppeur fantôme qui fait violemment peur aux conducteurs sur la Route 44, à l’est de Providence depuis environ 30 ans. On le décrit comme un homme roux à barbe, environ 1m80 et des yeux très sombres, sans vie… Il correspond parfaitement au profil d’un homme décédé il y a des années dans un accident de voiture sur cette route ! Les locaux mettent en garde les conducteurs qui voudraient le prendre en autostop car ceux qui l’ont fait ont vécu des expériences assez… étranges. Une femme raconte qu’elle a rencontré le fantôme, et que quand elle s’est arrêtée pour lui ouvrir la porte, il a disparu, et le moteur de sa voiture s’est mystérieusement arrêté. Dans le froid glacial du Massachusetts, elle a continué à entendre son rire diabolique pendant plusieurs minutes après qu’il ait disparu…

De nombreuses personnes du village vous diront de ne jamais conduire sur la Route 44 si votre voiture n’est pas pleine car l’un des moyens les plus « simples » de voir ce fantôme, est de lever la tête et de le voir vous fixer dans votre rétroviseur, assis sur la banquette arrière ! Et juste au moment où vous l’apercevez, c’est à ce moment-là qu’il disparait mais que votre radio va bizarrement se mettre à scanner toutes les stations, avec le volume si élevé que votre voiture se mettra à trembler… Et à travers le son des stations de radio, vous continuerez à entendre son rire maléfique. Alors, on se fait un petit road trip en Nouvelle-Angleterre ?

Route Hantée avec Brouillard aux USA

Cuba Road à Barrington, Illinois

Qu’est-ce qui pourrait bien être effrayant quand on s’attarde dans le cimetière le plus hanté de l’Illinois ? Beaucoup de choses ! Si vous êtes en vadrouille au Nord de Chicago, et que vous passez près de White Cemetery à Barrington, continuez votre chemin…

Ici, les esprits sont connus pour se balader dans le cimetière depuis les années 1820. Les habitants du village et même les policiers reportent très souvent des objets qui disparaissent ou qui flottent : des personnes, des voitures et même une maison fantôme qui aurait brûlé au début des années 1900 dans des circonstances étranges. La légende veut que si vous voyez la maison, ne rentrez surtout pas dedans car lorsqu’elle disparaitra dans la brume, vous disparaitrez avec elle… Pour toujours !

On raconte aussi qu’on y croise souvent une femme avec une lanterne, qui cherche apparemment un moyen de locomotion avant de disparaitre rapidement entre les pierres tombales. Les apparitions troubles qui vous guettent derrière les arbres ou aux alentours du cimetière sont aussi monnaie courante à White Cemetery.

Donc si vous roulez sur Cuba Road, et que vous y croisez quelqu’un sur la route, surtout ne lui proposez pas de monter avec vous… Il y a de fortes chances que cette personne soit déjà de l’autre côté, et qu’elle n’ait qu’une seule envie : vous y amener avec elle !

Cimetière White Cemetery dans l'Illinois

Seven Sisters Road à Nebraska City, Nebraska

Si vous êtes sensibles aux histoires entre frères et soeurs, alors éloignez-vous tout de suite de cette route (et de cette histoire) qui abrite une des légendes les plus sombres des Etats-Unis… L’histoire se passe à une heure au Sud d’Omaha, à Nebraska City plus exactement… Si vous demandez à n’importe lequel des 7000 habitants du village, ils vous diront de s’abstenir de Seven Sisters Road !

La légende raconte qu’il y a presque 100 ans, un frère et ses sept soeurs vivaient sur les collines en dehors de la ville. Pour une raison encore inconnue à ce jour, le frère rentra à la maison un soir avec une sensation de folie en lui et des pensées toxiques qui encombraient son esprit. S’enfonçant de plus en plus dans la folie, il ne fut plus capable de retenir les ténèbres et commit un acte absolument inimaginable : il traina chacune de ses soeurs en haut d’une colline avoisinante et les pendit toutes

Bien que personne ne sache ce qui est arrivé au frère, les locaux préviennent les visiteurs que des choses vraiment étranges peuvent arriver sur cette route qui suit ces 7 petites collines. Beaucoup de personnes courageuses qui ont osé bravé la légende raconte que la batterie de leur voiture s’est vidée toute seule, que leur moteur s’est mis à toussoter et les phares s’éteindre comme un avertissement qu’ils ne sont pas les bienvenus ici.

Si vous insistez et que vous souhaitez quand même garer votre voiture sur le bord de la route pendant suffisamment longtemps, vous risquez d’entendre les cris perçants des sept soeurs pendues tout près de vous…

Seven Sisters Hill dans le Nebraska

Gudgeonville Bridge à Girard, Pennsylvanie

Cette histoire se passe dans une toute petite route au sud de la ville d’Erie, en Pennsylvanie, sur un pont couvert construit aux alentours de 1868. Enjambant Elk Creek, le Gudgeonville Bridge a pris sa première vie il y a un petit peu plus que 100 ans.

La légende raconte qu’un fermier du nom d’Obadiah Will livrait un âne à une ferme voisine quand l’animal s’est mis à devenir complètement fou… Il conduit Obadiah jusqu’à l’entrée du pont, mais s’arrêta net, sans vouloir traverser. Frustré et énervé, le fermier tenta de faire avancer l’âne plusieurs fois, sans aucun succès.

Incapable de faire demi-tour ou d’avancer sur le pont très étroit, il s’énerva si violemment qu’il abattu la pauvre bête, sur place, de colère. Après avoir violemment ôté la vie à l’âne, il décida de l’enterrer le long de la rivière, sous le pont.

Des années plus tard, une petite fille jouait le long de Devils Backbone, le nom des falaises au-dessus de la rivière, quand elle tomba et se noya dans les eaux vives qui passaient sous le pont. Quand sa famille partit à sa recherche, ils ne retrouvèrent que sa chaussure gauche…

Aujourd’hui, les locaux racontent que si vous vous garez près du pont couvert Gudgeonville Bridge (aujourd’hui malheureusement détruit) et que vous ouvrez la fenêtre, vous entendrez les sabots de l’âne se rapprocher de vous… Vous apercevrez peut-être aussi une petite fille se balader le long de la rivière, avec une seule chaussure… Ne vous attardez pas trop, car elle pourrait essayer de vous piquer votre chaussure, avec votre jambe toujours à l’intérieur !

Pont couvert de Gudgeonville, Pennsylvanie

Jogger’s Hill à Thornton, Colorado

Soyez averti tout de suite : si vous êtes à Thornton et que vous souhaitez partir pour une balade du soir, avertissez quelqu’un pour lui dire où vous allez, ou encore mieux, restez chez vous ! A environ 20 minutes au nord de Denver, dans les collines à l’extérieur de Golden Gate Canyon State Park, se trouve cette petite ville du Colorado.

L’histoire raconte qu’une nuit, un jogger faisait son footing seul sur Riverdale Road, qui mène jusqu’à une falaise très populaire avec une magnifique vue des lumières de la ville. Soudain, venue de nulle part, une voiture surgir dans la nuit et renverse le coureur, qui fut laissé là à mourir sur le bord de la route.

A jamais en colère et cherchant à se venger, le coureur hante toujours cette petite route, à la recherche de son meurtrier dans toutes les voitures qui passent. Il aime tout particulièrement effrayer les personnes qui se garent en haut de la colline, qu’on appelle maintenant Jogger’s Hill, pour admirer les lumières.

La légende raconte que si vous éteignez votre moteur et vos feux, il pensera que vous êtes celui qui l’a renversé. De nombreuses personnes disent avoir entendu des bruits de pas arrivant en courant vers eux suivi par des coups de poing violents sur les côtés de la voiture avant de voir apparaitre des traces de main sur les vitres, comme si le coureur cherchait à regarder à l’intérieur de votre voiture…

Non sérieusement, s’il vous plait, n’y allez pas !

Route Hantée aux USA

Et vous, il vous est déjà arrivé quelque chose d’effrayant de ce genre sur la route ? Racontez-moi dans les commentaires ci-dessous !

Cet article vous a plu ?
NE LOUPEZ PLUS UN SEUL ARTICLE !
Inscrivez vous à la newsletter 100% gratuite !
S'INSCRIRE