Quand on pense à la ville du jeu des États-Unis, on pense d’abord évidemment à Las Vegas, au cœur du désert du Nevada. Et pourtant, elle n’est pas la seule cité où les aficionados du jeu peuvent se retrouver pour des soirées autour des tables et des cartes. Mais, à la différence de Las Vegas qui est surtout réputée pour sa folie, ses sosies d’Elvis Presley et ses mariages express, Atlantic City a un côté beaucoup plus sage qui la rend aussi intéressante à visiter pour ceux qui n’ont un attrait que moyen pour les casinos. Alors voici toutes les choses à faire à Atlantic City, les casinos donc, mais pas que.

Un front de mer séduisant et amusant

Atlantic City vue du ciel

Fondée en 1854, la ville se trouve dans l’état du New Jersey, à faible distance de Philadelphie et de New York, mais avec une population bien moindre que ces deux mastodontes. Elle est située sur la côte Atlantique, et offre donc à tous ses visiteurs un front de mer intéressant où de nombreuses activités sont proposées aux passants. C’est là que se trouve les fameuses jetées, ou Pier, d’Atlantic City. Certaines ont été transformées en parc d’attractions, d’autres en centres commerciaux et certaines accueillent aussi des musées ou le Centre des Arts. Le Central Pier, la seule à ne pas avoir été abîmée par l’ouragan de 1944, propose les mêmes jeux qu’à l’époque avec pistes de kart et jeux d’arcade.

Ces jetées se retrouvent disposées le long de The Boardwalk. Cette promenade longe toute la côte d’Atlantic City sur 6,5 kilomètres. Elle est constituée d’un trottoir de planches fermé à la circulation pour permettre aux promeneurs de profiter au mieux de ce bord de mer. Le long de celui-ci, outre les jetées, on retrouve bien sûr de nombreux casinos mais aussi des restaurants de luxe ou plus abordables, des magasins en tout genre, des musées et des galeries divertissantesThe Boardwalk est le lieu le plus prisé de toute la ville, et l’endroit parfait pour passer un après-midi shopping et détente sans se prendre la tête dans la cohue des grandes métropoles américaines.

Des casinos impressionnants, bien que loin de ceux de Las Vegas

Concernant les casinos, on peut en dénoter certains plus fameux que les autres. Il y a par exemple, du côté de la Marina, le Borgata. Celui-ci contient d’abord le plus grand hôtel de la ville dans ses deux tours avec pas moins de 2 800 chambres disponibles. Au sein de ces mêmes tours se trouve le gigantesque casino, avec 3 475 machines à sous, la plus grande salle de poker de toute la cité ou encore un spa de 5 000 mètres carrés, et même 2 boîtes de nuit et trois bars. De quoi perdre la tête donc.

Un autre casino réputé, situé lui le long de The Boardwalk, est le Resorts Atlantic City. C’est surtout par son histoire que celui-ci est remarquable, puisqu’il fut le premier hôtel-casino de la région, et même tout simplement le premier établissement de ce genre à être déclaré légal en dehors du Nevada. Il est encore aujourd’hui un précurseur puisqu’il est le seul casino de tout le pays à être en partenariat avec la plus grande room de poker au monde, PokerStars, et des tournois internationaux de poker sont organisés en son sein grâce à la participation de la firme au pique rouge.

Assez cocasse depuis qu’il est devenu président, c’est également à Atlantic City que vous pourrez trouver le très humblement nommé Trump Taj Mahal Casino Resort.

 Hotel Trump Taj Mahal à Atlantic City

Et quelques visites insolites

Mais il y a aussi d’autres monuments à découvrir à Atlantic City, et notamment le phare d’Absecon Light. Avec ses 51,6 mètres de haut, il est le 5ème plus haut phare des USA. Il ne sert plus désormais à la navigation des bateaux, mais il est possible d’en visiter l’intérieur et aussi de monter à son sommet pour y profiter de la vue sur la mer.

Enfin, le monument le plus étrange de toute la zone est très certainement Lucy the Elephant, installé à Margate City au Sud d’Atlantic City. Cette construction, prenant donc la forme d’un éléphant, a connu mille vies depuis sa création en 1882. Tour à tour taverne, bureau d’affaires, chalet et restaurant et après avoir frôlé la démolition, elle sert désormais de musée mais est aussi devenue l’icône officieuse de toute la région.

Cet article vous a plu ?
NE LOUPEZ PLUS UN SEUL ARTICLE !
Inscrivez vous à la newsletter 100% gratuite !
S'INSCRIRE