La Nouvelle Orléans est très souvent considérée comme le lieu de naissance de la musique Jazz, et à juste titre puisqu’avec ses rituels voodoo accompagnés au tambour, ses traditions d’esclaves Afro-américains et ses rythmes latins ont contribué aux balbutiements du genre à la fin des années 1800.

Avec des instruments tels que la trompette, le trombone ou encore le Saxophone, typique de la musique Jazz, New Orleans a aussi accueilli de nombreuses légendes du genre telles que Louis Armstrong ou Harry Connick Jr.

Aujourd’hui encore, il est très simple d’écouter différents styles de Jazz de qualité lors d’un voyage à la Nouvelle-Orléans et on trouve de nombreuses ressources sur le net, comme ici, pour ne pas se tromper d’endroit.

Je tenais moi aussi à vous faire part de ma liste des meilleurs endroits pour écouter du Jazz à New Orleans.

Sculpture en hommage au Jazz à la Nouvelle Orleans

The French Quarter, ou Quartier Français

Quand on parle de New Orleans, on pense instantanément au French Quarter, indissociable de la ville comme l’est la Statue de la Liberté à New York.

Surnommé le Vieux Carré, ce quartier est avant tout connu pour la rue Bourbon Street où la majorité des touristes se réunissent pour faire la fête… Même si on a tendance à plus entendre les nombreux bars qui passent de la musique « actuelle » dans la rue, on peut aussi y trouver certains des meilleurs clubs de la ville pour écouter du Jazz.

Au coeur de Bourbon Street, vous trouverez le Irvin Mayfield’s Jazz Playhouse, du nom d’Irvin Mayfield, vainqueur d’un Grammy Award, rien que ça… Chaque soir, vous aurez la possibilité d’écouter de la musique live par des grands artistes, mais aussi des nouveaux venus qui ne cherchent qu’à se faire découvrir !

Au détour de votre balade sur Bourbon Street, vous découvrirez d’autres temples du Jazz tels que Fritzel’s ou encore la Maison Bourbon.

Le quartier français de Bourbon Street à la Nouvelle Orleans

Frenchmen Street

Situé dans le quartier de Marigny, Frenchmen Street est une alternative à la rue hyper touristique de Bourbon Street. Ici, pas de musique enregistrée, on y trouve que du live !

La configuration de la rue, avec une concentration des principaux bars sur seulement quelques blocs, fait qu’il est très simple et agréable de se balader dans ce quartier le soir, tout en découvrant plusieurs bars et plusieurs atmosphères en une seule soirée.

S’il fallait faire une sélection des meilleurs bars de la rue, j’aurais tendance à dire que Three Muses, Snug Harbor ou encore The Spotted Cat sont parmi les plus réputés des amateurs de Jazz de la Nouvelle Orléans.

Si vous voyagez avec des enfants, et que vous ne pouvez pas rentrer dans les bars, vous pourrez quand même profiter de cette ambiance musicale hors du commun en vous promenant tout simplement dans la rue, où de nombreux artistes révèlent leurs talents sur les trottoirs…

L’équivalent de Beale Street et du Blues à Memphis, pour les connaisseurs.

Animation de rue à Frenchmen Street New Orleans

Tremé

Même si the French Quarter ou Frenchmen Street sont très réputées pour les visiteurs de la Nouvelle Orléans, il y a un quartier primordial qui joue un grand rôle dans l’histoire du Jazz New Orleans : le Faubourg Tremé !

C’est dans ce quartier (le plus ancien quartier créole et afro-américain des USA) que la majorité des pionniers du genre ont fait leurs armes… En se promenant dans le quartier, on peut presque toucher la musique qui sort de tous les murs et bâtiments tellement le Jazz est ancré dans la culture de ce lieu… Impressionnant !

Si vous visitez le Faubourg Tremé, vous devez vous arrêter au Mother-in-Law Lounge, un incontournable pour les fans, autrefois tenu par Ernie K-Doe et repris plus récemment par le trompettiste Kermit Ruffins.

D’autres adresses incluent le Candlelight Lounge, le Ooh Poo Pah Doo Bar ou encore le Bullet’s Sports Bar.

Gardez à l’esprit que le Faubourg Tremé est un endroit très simple, plutôt préservé de l’aspect touristique et que ces adresses sont à réserver pour les voyageurs avides de culture et cherchant à se mêler aux locaux.

Mother in Law Lounge dans le quartier de Tremé à la Nouvelle Orleans

D’autres incontournables

Comme dit précédemment, New Orleans respire le Jazz et il serait très réducteur de ne parler que de ces trois quartiers quand on cherche les meilleurs endroits pour écouter du Jazz à la Nouvelle Orléans.

Par exemple, un trip musical à New Orleans ne saurait être complet sans un arrêt au Maple Leaf Bar à Uptown New Orleans, un Bar majeur qui héberge régulièrement les plus grands noms du genre.

On notera aussi d’autres adresses comme Dos Jefes Cigar Bar, Little Gem Saloon (ouvert en 1903, fermé au début des 60’s et rouvert en 2012) ou encore le Bacchanal Wine Bar (bien que la direction artistique soit plus Jazz Gypsy que peuvent l’être d’autres endroits…).

Maple Leaf Bar à la Nouvelle Orléans

Les festivals

Bien sûr, comme toute grande ville musicale qui se respecte (au même titre qu’Austin, Memphis ou Nashville par exemple), il y a tout au long de l’année de nombreux festivals Jazz à la Nouvelle Orléans.

Ces festivals sont d’excellents moyens de profiter à la fois de la musique et aussi de l’ambiance festive qui règne en permanence à New Orleans.

Tout d’abord, le New Orleans Jazz & Heritage Festival est une étape incontournable pour les fans de Jazz du monde entier, avec des artistes de la ville et des têtes d’affiche venus du monde entier.

Si vous n’aimez pas les grosses machines, vous profiterez alors d’autres festivals plus « modestes » tels que le French Quarter Festival, Chez Fest, Bayou Boogaloo ou encore Satchmo Summerfest pour ne citer qu’eux.

New Orleans Jazz et Festival Heritage

Pour résumer

Quoi que vous fassiez et qu’importe où vous allez, vous entendrez toujours du Jazz de qualité à la Nouvelle Orléans, car l’histoire de la ville est entièrement liée à l’histoire de cette musique intemporelle qui a su traverser les années et se renouveler pour susciter l’intérêt de toutes les générations.

Et si vous ne connaissez pas ce style de musique, et que vous souhaitez le découvrir lors d’un voyage à la Nouvelle Orléans, alors quand vous serez sur Bourbon Street ou Frenchmen Street, ou même dans le Faubourg Tremé, tendez l’oreille et, croyez-moi, vous saurez instantanément que vous êtes tombé sur une pépite Jazz.