Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Woodstock, Vermont : Que voir et que faire dans ce paradis naturel ?

Ferme typique du Vermont à Woodstock

Si je vous dis « Woodstock » vous pensez à quoi spontanément ? Le célèbre festival de musique qui a eu lieu en août 1969 dans l’état de New York ?

Je comprends mais non ! Il s’agit ici de la ville de Woodstock située dans l’état du Vermont.

Le Vermont fait partie de la région de la Nouvelle-Angleterre sur la côte nord-est des États-Unis.

Fondée en 1761, Woodstock compte environ 3230 habitants, ce qui proportionnellement à la grandeur des USA fait d’elle une petite, toute petite, mais néanmoins charmante ville.

L’adage dit que « plus c’est petit, plus c’est mignon », Woodstock est clairement une ville qui ne laisse pas indifférente pour plusieurs raisons que je vais partager avec vous.

La Nature avec un grand « N »

Pour vous situer un peu plus précisément son emplacement, Woodstock se situe entre Rutland (Vermont, VT) et Lebanon (New Hampshire, NH). Elle est un des passages indispensables lors d’un road-trip en Nouvelle-Angleterre.

De nombreuses activités de plein air

Nichée au cœur des Green Mountains, la nature y foisonne paisiblement. La ville est d’ailleurs traversée par la rivière Ottauquechee River

Vous l’aurez compris, visiter Woodstock c’est s’ouvrir à de nombreuses activités en plein-air : vols en montgolfière, vélo, canoë-kayak, etc. Sans compter les activités hivernales selon la saison, ce n’est pas le choix qui manque !

Le parc national Marsh-Billings-Rockefeller offre de belles balades, notamment pour voir les célèbres érables qui ont rendu l’état célèbre.

Je ne peux que vous recommander de randonner, de vous libérer de ce qui encombre l’esprit et de savourer chaque centimètre de ce paysage merveilleux.

Un des sentiers de randonnée les plus accessibles de Woodstock est The Eshqua Bog.

Pour les plus sportifs, il y a aussi The Appalachian Trail, sentier situé au cœur des montagnes Appalaches. Laissez-vous porter par les bruissements de feuilles, le doux clapotis de l’eau et respirez un grand coup !

A quelques kilomètres à l’est, je vous suggère vivement de vous promener à Quechee Gorge, un sentier vous permet d’admirer la gorge sur un pont ou en contrebas, magnifiques vues au programme !

Évidemment, on ne peut absolument pas visiter Woodstock et manquer les Covered Bridges ! Ces ponts couverts représentent de véritables monuments de la Nouvelle-Angleterre, il y en a au moins 4 à voir à Woodstock : Middle Bridge, Tafstville Covered Bridge (sur la route menant à Quechee Gorge, combo parfait), Lincoln Covered Bridge et enfin, Quechee Bridge. Je vous invite à ne pas regarder d’images sur internet et d’admirer ces ponts sur place. Je sais, la tentation est grande but you can do it !

Woodstock dans le Vermont

Woodstock, Vermont : la ville paisible

Se balader dans Woodstock…*soupir, long soupir*…c’est se retrouver projeté dans un décor typique des téléfilms de Noël, ou de certaines séries. 

De sublimes maisons et fermes en bois, toutes plus belles que les autres, des rues commerçantes, des églises, etc.

En parlant d’églises, je suis une adepte des visites des lieux de culte. Non par conviction religieuse, mais parce que ce sont des bâtiments qui parlent beaucoup de l’histoire de l’édifice en lui-même bien sûr et aussi sur leur environnement, sur l’Histoire du territoire dont ils sont témoins depuis des siècles. Woodstock compte quelques églises qui devraient parfaire votre curiosité, ainsi que votre projection dans l’univers télégénique de la ville. Des lieux de culte d’autres confessions sont visitables aux alentours de la ville, malheureusement je n’ai pas eu le temps d’en visiter. Toutefois, c’est bon à savoir, n’est-ce pas ?

Lire également :  15 Diners Retro à visiter aux USA

Déambuler d’une rue à l’autre est nécessaire, selon moi, pour vraiment s’imprégner de l’ambiance sereine que dégage la ville. En termes de saison, je ne peux parler que de l’automne. Il y règne une ambiance « d’entre-deux ». La fin et le début des vacances, l’été indien et la transition lente vers l’hiver, la douceur et la fraîcheur de l’air, l’excitation et la fébrilité. Peu importe la situation dans laquelle vous êtes, vous trouverez votre bonheur.

L’animation urbaine et champêtre de Woodstock

Comme évoqué plus haut, Woodstock regorge de commerces. L’artisanat et le savoir-faire local sont mis en avant dans ce charmant village.

Le Billings Farm Museum accueille petits et grands dans la ferme où est racontée son histoire. La production de fromage, l’artisanat, la rencontre d’animaux sont la promesse d’une visite aussi pédagogique que ludique.

Vous trouverez aisément des boutiques où trouver du cheddar, et autres produits du terroir.

La Nouvelle-Angleterre est une grande productrice de sirop d’érable et autres produits issus de cette sève plutôt associée à la province du Québec, au Canada. 

La Sugarbush Farm offre une belle vision sur les spécialités de l’État. Non loin du centre-ville, vous la découvrirez après avoir passé notamment un pont couvert. Cachée au beau milieu de la forêt, on se sent presque privilégié d’y accéder. Animaux, dégustation, tour dans la forêt, circuit de la récolte de l’érable et…une chapelle jolie comme tout. Vraiment, je vous conseille au maximum de résister pour ne pas regarder des images avant d’y aller !

Maison à Woodstock dans le Vermont

En ville, je ne citerai volontairement que F.H. Gillingham & Sons et Woodstock Farmers’ Market. Si vous avez le temps de visiter seulement deux magasins, foncez. 

Le premier est une institution de la ville. Magasin mi-épicerie fine, mi-boutique de souvenirs, le lieu est superbe et même si cela n’est pas tout à fait similaire, je ne serai pas surprise de savoir que vous pensez au magasin des Oleson de Walnut Grove. Si vous n’avez pas la référence, eh bien, c’est que je vieillis, ou non, plutôt que vous rajeunissez injustement !

Le second ressemble à un supermarché Whole Foods Market. En plus boisé, plus humble. Vous y trouverez des fruits, légumes, des produits frais et secs. Le magasin met en avant les produits des agriculteurs locaux et pour les gourmands une vitrine où bagels, cupcakes et autres douceurs vous feront les yeux doux.

J’espère que cet humble tour d’horizon vous aura donné envie sinon de la visiter, au moins d’en savoir plus sur Woodstock.

La ville offre un bon compromis entre le calme et l’animation. Cela peut être d’autant plus apprécié et appréciable si vous avez visité une grande ville avant.

A défaut, vous pourrez épater vos proches lors d’un quiz ou un débat endiablé quand ils vous soutiendront mordicus que Woodstock n’est pas dans le Vermont et que la ville ne doit sa célébrité qu’aux années 1960.

A nos voyages 😉

Pour poursuivre votre découverte n’hésitez pas à visiter : 

https://www.woodstockvt.com/ (vous pourrez y télécharger un guide complet avec une multitude d’adresses, de logements aux activités)

Lire également :  Les endroits les plus effrayants et hantés des 50 états américains

https://www.visittheusa.fr/experience/woodstock-un-sejour-parfait-en-nouvelle-angleterre

Envie de partager ?

Facebook
Twitter
Linkedin
Pinterest
Béran

Béran

Hello everyone ! Moi c’est Bérangère, « Béran », 40 ans avec un teint de pêche qui m’en donne 20, dingue ! J’adore les États-Unis mais ça, vous vous en seriez douté ^^ J’aime le voyage en général. Que ce soit une escapade à 30 minutes ou à 10h de chez moi, tout est voyage, selon moi ! Ma conception du voyage est ultra simple, visiter les incontournables oui, mais pas que ! Sortir des sentiers battus est également essentiel pour moi. J’aime aussi Tigrou, Friends, la saga Harry Potter, la lecture, le ciné et mes proches (quoique pour ces derniers cités, ça dépend des jours :-D). Au plaisir d’échanger avec vous ! A nos voyages ! Béran ;)

6 réponses

  1. Merci pour cet article ! Très complet, intéressant et sympa à lire ! Il donne envie de prendre son billet d’avion directement !

    1. Merci pour votre commentaire Laurence ! En effet, l’article de Bérangère donne envie de visiter le Vermont, n’est-ce pas ?

  2. Voilà un lieu que je n’aurai pas imaginé aller visiter mais qui me donne maintenant terriblement envie.
    Super article !

  3. Je ne connaissais pas du tout cette partie des Etats-Unis (bon, en même temps, je ne suis allé qu’à NYC et Washington DC :)) ).
    Article très détaillé, on y sent la passion, mais comment ne pas l’être avec ces paysages magnifiques !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *