Dernier film en date des studios Disney Nature, après Félins et Chimpanzés, Grizzly (Bears en VO) se focalise sur une famille d’ours brun en Alaska!

Vous pouvez apprécier ci-dessous la bande-annonce, histoire de vous faire une idée 😉

Avant de commencer ma critique du film, il est important de dire que les ours sont mes animaux préférés, et en plus le film se passe en Alaska (donc aux USA), du coup, je ne serai sûrement pas le plus objectif pour parler de ce que j’ai aimé ou moins aimé dans le film 😉

Grizzly est donc un documentaire commenté à la sauce Disney, et il ne faut pas vous attendre à voir le côté sombre des ours mis en avant… Ici, on suit une maman grizzly, Sky, et ses deux oursons, Amber et Scout, pendant une année entière, de leur réveil d’hibernation en Avril jusqu’aux premières neiges de l’hiver suivant.

famille de grizzly amber sky et scout film grizzly disney
Elle est pas mignonne notre famille d’ours?

Personnellement, j’ai vraiment apprécié ce film, notamment grâce aux images, qui sont à couper le souffle tout au long du film… L’Alaska est la toile de fond parfaite à un film de ce genre (le film a été filmé dans le parc national de Katmai), et devient parfois même l’acteur principal avec des panoramas d’anthologie qui nous donnent envie de tout quitter et de partir en exploration dans ce territoire sauvage (à la Into the Wild…). On admire donc les montagnes enneigées, les grandes prairies fleuries, le bord de mer ou encore les rivières poissonneuses de cet état américain souvent oublié, et ce panel de paysages offre des opportunités d’images sensationnelles avec notamment une scène d’avalanche à en faire pâlir les studios hollywoodiens.

parc national de Katmai en alaska
Le parc national de Katmai, décor naturel du film Grizzly

Concernant le film en lui-même, je n’ai pas vu le temps passer (bien que le film soit court, trop court, avec seulement 1h18 de film), et je l’ai trouvé plutôt bien équilibré avec des sentiments de rire, de tristesse, de joie et de suspens bien dosés. Les animaux sont attachants, même les personnages « secondaires » comme le loup, les autres grizzly et ours, ou même encore le corbeau (qui s’avèrera être un personnage bien plus important qu’on pourrait le croire).
Disney a réellement réalisé une prouesse pour pouvoir filmer ces animaux dans leur milieu naturel, d’aussi près, pendant presque deux ans, et on ne sent à aucun moment les animaux stressés ou gênés par la présence des équipes de tournage. De plus, le commentateur est assez bon dans son rôle et contribue parfaitement à l’ambiance particulière de certaines scènes.

Je n’ai pas vraiment de points négatifs à relever, étant donné qu’un documentaire a beaucoup moins de risque d’avoir des mauvais jeux d’acteurs, etc.

Bref, je conseil ce film à tous les amoureux de la nature, aux familles avec enfants qui souhaitent apprendre comment vivent réellement les grizzly, aux amateurs des beaux paysages américains, et tout simplement aux curieux qui souhaitent découvrir un peu plus le monde qui nous entoure.

Ma note: 8/10

Et vous, vous l’avez vu? Vous en pensez quoi?