L’histoire de Santa Fe (Nouveau Mexique)

Santa Fe est la plus ancienne et la plus élevée (2130m) des capitales d’états des États-Unis.

Fondée en 1607 par des colons espagnols sur un site amérindien, elle s’appelait alors « La Villa real de Santa Fe de San Francisco de Asis » ce qui signifiait « la ville royale de la sainte foi de Saint François d’Assise ».

Basilique Saint Francois d'Assise à Santa Fe, Nouveau Mexique
Basilique Saint Francois d’Assise à Santa Fe, Nouveau Mexique

Après de multiples rébellions et guerres, la ville est passée des amérindiens aux espagnols puis aux mains des mexicains pour, en 1848, être conquise par les américains.

Plus tard, en 1912, le Nouveau-Mexique deviendra la 47ième étoile du drapeau états-unien.

Santa Fe, Nouveau Mexique et la Route 66

La ville vivra un grand essor avec la création d’une route commerciale la reliant à Independance (Missouri). Elle sera un passage nécessaire vers le grand Ouest et le Mexique. On retrouvera d’ailleurs la ville sur le premier tracé de la « mother road », la Route 66.

La ville vit maintenant essentiellement du tourisme, son architecture en « adobe » (briques de terre séchée) en fait un lieu architectural incontournable, d’ailleurs, vous n’y trouverez aucun building. Toute construction est régie par des règles très strictes.

Architecture Adobe typique de Santa Fe, Nouveau Mexique
Exemple d’architecture Adobe, typique de Santa Fe

Du  fait de son ancienneté, la ville possède la plus vieille église des Etats-Unis, la chapelle San Miguel. On notera que sa cathédrale basilique « Saint François d’Assise » a été édifiée par des français, et oui, le monde est « petit ».

Vous y trouverez aussi de nombreux artisans et artistes qui vous feront partager leur art. Si vous parcourez la Route 66, passer du temps à Santa Fe est impératif.

Article rédigé par Sbb