Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Explorez le Parc National Américain qui vous transporte sur la Lune ! Unique et éblouissant

Craters of the Moon National Monument dans l'Idaho

Si vous avez ne serait-ce qu’un peu le goût de l’aventure, vous êtes sans aucun doute attiré par l’attrait de l’exploration spatiale. Aujourd’hui, plus de gens que jamais ont accès à l’immensité de l’univers grâce à des options de voyage dans l’espace “abordables”. Le tourisme spatial vient de devenir une réalité grâce à des entreprises spatiales privées telles que SpaceX, Blue Origin et Space Perspective. Selon Future Industry Insights, l’industrie du tourisme spatial devrait générer un chiffre d’affaires de plus de 678 millions de dollars d’ici la fin de l’année 2023.

Cependant, si vous n’êtes pas millionnaire, comme moi, et que vous préférez garder les pieds sur Terre, comme moi également, il existe une possibilité de visiter un endroit qui ressemble énormément à la surface de la lune… Cet endroit, c’est Craters of the Moon National Monument and Preserve, dans l’Idaho. Vous pouvez vous y rendre et vivre une expérience cosmique sans jamais quitter l’atmosphère terrestre.

Et pour cause, la ressemblance frappante entre Craters of the Moon et la lune laisse de nombreux visiteurs bouche bée. La combinaison de vastes champs de lave, de rochers et cailloux détachés et de cratères, ainsi que l’absence de vie végétale, donnent l’impression indéniable que l’on a quitté notre bonne vieille terre. La surface de la lune ne semble pas si éloignée que ça si l’on y ajoute les couleurs sombres du paysage qui affichent un noir de cendres pratiquement partout où l’on regarde.

Un paysage ancien aux influences lunaires

Les aventuriers qui se rendent dans l’Idaho visitent souvent le parc national de Yellowstone pour admirer les geysers, les animaux et les sources d’eau chaude. Mais voyager vers Craters of the Moon National Monument est une expérience tout aussi magnifique. On pense que la géologie que vous pouvez voir et explorer ici est apparue il y a environ 15 000 ans, au cours de pas moins de huit épisodes d’activité volcanique éruptive à la surface de la terre.

Vous pouvez facilement accéder à la Grande Faille, un réseau de fractures terrestres actives, si vous commencez votre visite de Craters of the Moon par le centre d’accueil. Les experts pensent que c’est là qu’ont commencé les premières éruptions de lave, qui ont ensuite produit les 1600 kilomètres carrés de la topographie de ce champ de lave d’inspiration lunaire. On pense que les champs de lave de Kings Bowl et de Wapi, deux points d’intérêt célèbres de Craters of the Moon, se sont développés le long de cette même Grande Faille (Great Rift) il y a seulement 2 000 ans, lors de violentes éruptions.

YouTube video

Les astronautes sont connus pour s’entraîner en vue de missions imminentes dans le Craters of the Moon National Monument and Preserve, qui reproduit si fidèlement la surface de la lune. Afin de se préparer à prélever des échantillons lunaires lors de prochains vols interstellaires, les astronautes d’Apollo 14 ont été envoyés dans la région en 1969 pour étudier l’environnement riche en lave. En 1999, les astronautes Joe Engle, Eugene Cernan et Edgar Mitchell se sont de nouveau rendus à Craters of the Moon pour commémorer le 75e anniversaire du monument et rendre hommage à l’endroit où ils avaient construit leur plate-forme de lancement.

Craters of the Moon National Monument : comment le visiter ?

Au-delà des kilomètres de cratères et de sol calciné, Craters of the Moon offre aux visiteurs la possibilité d’explorer le remarquable réseau de tunnels de lave souterrains de la région. L’attrait est suffisamment fort pour attirer les spéléologues les plus chevronnés du monde entier.

En outre, pas moins de 60 coulées de lave et 25 cônes de cendres sont présents sur le site et peuvent être ajoutés à la liste des choses à faire. Le centre d’accueil des visiteurs, où l’on peut également visionner un film d’information sur le parc, propose une carte qui permet de décider des arrêts à faire tout au long du voyage.

Craters of the Moon National Monument

La Loop Road, d’une longueur de 11 kilomètres, est un point de départ très apprécié du National Monument, car elle permet d’accéder à plusieurs des plus grandes grottes et des sentiers les plus fréquentés de la région. Le Wilderness Trail, qui offre certains des points de vue les plus spectaculaires, est un parcours que les gardes forestiers conseillent souvent de faire si vous avez prévu une journée entière dans le parc.

Gardez en tête qu’il est essentiel d’utiliser des méthodes de tourisme durable lors de la visite de ces parcs nationaux et monuments afin de préserver l’intégrité du paysage pour les générations futures. Les randonnées hors-pistes ne sont pas autorisées dans plusieurs zones de Craters of the Moon, notamment le North Crater Flow et les Spatter Cones/Big Craters, afin de préserver des formations rocheuses délicates vieilles de plusieurs milliers d’années.

Afin de préserver les espèces de chauves-souris qui vivent dans les grottes, vous devrez également obtenir un permis gratuit avant de pénétrer dans les tunnels de lave. Ces permis peuvent être obtenus très rapidement au centre d’accueil des visiteurs.

Envie de partager ?

Facebook
Twitter
Linkedin
Pinterest
Rudy Passionamérique

Rudy Passionamérique

Rudy est le créateur de Passion Amérique. À 33 ans, passionné des USA depuis son plus jeune âge, et après de nombreux voyages aux Etats-Unis ainsi que 15 mois de travail en Floride, il décide de partager sa passion au plus grand nombre. En dehors du blog, Rudy écoute de la Country Music et est passionné par le graphisme et le vintage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *