Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Pourquoi l’accès au flambeau de la Statue de la Liberté est-il interdit ? Mystère révélé !

Pourquoi l'accès au flambeau de la Statue de la Liberté est-il interdit ?

La Statue de la Liberté est un incontournable pour quiconque visite la ville de New York. Établie sur Liberty Island et dominant majestueusement le port de New York depuis octobre 1886, ce monument impressionnant a été conçu par le sculpteur français Auguste Bartholdi, assisté par l’ingénieur Gustave Eiffel, connu pour son célèbre chef-d’œuvre, la Tour Eiffel.

Cette monumentale statue de cuivre était un présent de la France aux États-Unis, fabriquée à Paris avant d’être acheminée pièce par pièce jusqu’à New York. La France avait réuni les capitaux nécessaires à la création de cette œuvre, tandis que les États-Unis ont financé et fourni les ouvriers pour ériger le socle de granit sur lequel elle repose. Grâce à sa proximité avec Ellis Island, un « sas » d’accueil pour les immigrants à l’époque, la statue est devenue le symbole de la liberté et de la concrétisation du rêve américain.

Malgré certaines difficultés que peuvent rencontrer les touristes pour se déplacer à travers la trépidante ville de New York, visiter la Statue de la Liberté est un jeu d’enfant. Les voyageurs s’y rendent en ferry, soit à partir de Battery Park à Manhattan, soit depuis le Liberty State Park dans le New Jersey, pour finalement visiter le parc national composé à la fois de Liberty Island et du musée d’Ellis Island. Il est possible de visiter l’intérieur de la statue, à l’exception de la torche.

Bon à savoir, vous pouvez visiter la Statue de la Liberté avec le New York City Pass, pour lequel vous pouvez profiter du code promo PASSIONAMERIQUE10 en cliquant ici.

L’explosion qui a altéré la torche

Explosion de la Statue de la Liberté et Black Tom Island

Le 30 Juillet 1916, une explosion a frappé la Statue de la Liberté, causant des dommages à certaines portions de sa structure.

Tout près de la statue, l’île Black Tom (Black Tom Island) était utilisée pour produire des munitions envoyées en Angleterre durant la première guerre mondiale. Les gardes ont remarqué des feux près des dépôts, et peu après, une grande partie de Black Tom Island a explosé, provoquant une onde de destruction si puissante que les vitres des bâtiments de Manhattan ont volé en éclats.

Au moins cinq personnes ont été tuées, dont un bébé projeté hors de son berceau par la force de l’explosion. D’après Kenneth Jackson, professeur d’histoire, lors d’une interview accordée à NBC News, il s’agit de l’explosion la plus dangereuse qui ait jamais eu lieu à New York. À l’époque, cet incident était attribué à la négligence des travailleurs de Black Tom Island. Des années plus tard, on a découvert que l’explosion a été orchestrée par des terroristes allemands afin de stopper les livraisons de munitions américaines.

En raison de la proximité de la Statue de Liberté à Black Tom Island, les débris de l’explosion ont fini par abîmer la torche, composée de cuivre et de verre. Les dégâts étaient tels que jusqu’à nos jours, l’accès à la torche est interdit aux visiteurs.

Lire également :  Les 11 State Parks à visiter absolument aux USA

Ce que vous pouvez découvrir outre la torche

Statue de la liberté

Si vous pouvez être déçus de ne pas avoir accès à la torche de la Statue de la Liberté, sachez que vous avez quand même la possibilité d’acheter un billet pour visiter sa couronne.

Comme c’est bien souvent le cas à New York, les réservations doivent être effectuées à l’avance pour avoir une chance de grimper tout en haut de Lady Liberty. De plus, vous devez être prêts à monter 162 marches, car l’accès en ascenseur n’est pas proposé. Cette ascension est donc fortement déconseillée aux individus souffrant de vertige et de claustrophobie, étant donné que la montée est extrêmement épuisante et très abrupte.

Une fois au sommet, vous profiterez toutefois d’une vue magnifique sur le port de New York à travers les 25 petites fenêtres intégrées dans la couronne.

Les employés du service des parcs nationaux américains sont les seuls autorisés à avoir accès à la torche, empruntant pour cela une échelle de 12 mètres pour assurer le fonctionnement des projecteurs. Par ailleurs, les amateurs d’histoire peuvent admirer la flamme de verre originelle de la statue au musée de la Statue de la Liberté. En 1984, la flamme a été remplacée par une autre recouverte d’or 24 carats, et la flamme de verre d’origine a été ramenée à l’intérieur. Même si vous ne pouvez pas entrer dans la torche, vous avez ainsi l’occasion d’apercevoir la flamme originelle.

Envie de partager ?

Facebook
Twitter
Linkedin
Pinterest
Rudy Passionamérique

Rudy Passionamérique

Rudy est le créateur de Passion Amérique. À 33 ans, passionné des USA depuis son plus jeune âge, et après de nombreux voyages aux Etats-Unis ainsi que 15 mois de travail en Floride, il décide de partager sa passion au plus grand nombre. En dehors du blog, Rudy écoute de la Country Music et est passionné par le graphisme et le vintage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *