Les 7 ponts incontournables à ne pas louper pendant votre séjour à New York

Il est parfois facile d’oublier que la ville de New York est constituée de nombreuses îles. Pourtant, environ 2 000 ponts et tunnels relient la ville et ses cinq arrondissements. Plusieurs ponts sont d’ailleurs de véritables exploits d’ingénierie. D’autres ont une longue et illustre histoire. Les ponts New-Yorkais sont non seulement beaux à regarder, mais vous pouvez aussi les emprunter à pied, en courant ou à vélo. D’autres sont accessibles en véhicule ou en train. Quelle que soit la façon dont vous les explorez, ils offrent des vues imprenables sur la ville que vous n’êtes pas prêt d’oublier. Voici une liste des ponts les plus intéressants à voir à New York pendant votre séjour.

Le pont de Brooklyn (Brooklyn Bridge)

Pont de Brooklyn à New York

Le pont de Brooklyn est un point de repère bien connu de la ville de New York. Chaque jour, environ 10 000 personnes du monde entier viennent le voir, et c’est l’un des monuments les plus connus de la ville.

Il a été érigé à la fin des années 1800 pour relier Manhattan et Brooklyn au-dessus de l’East River. La construction a nécessité 14 ans, 600 employés (dont deux sont morts pendant le processus) et 15 millions de dollars. Les ingénieurs modernes sont encore impressionnés par ses tours de granit et ses câbles d’acier.

Le moyen le plus simple pour découvrir ce pont est de l’emprunter à pied ou à vélo (il ne fait que 6 000 pieds de long, ce n’est donc pas une grosse excursion). Park Row et Centre Street, à l’est de l’hôtel de ville, sont les entrées du côté de Manhattan. Du côté de Brooklyn, vous pouvez accéder à la passerelle par Cadman Plaza East ou par le croisement de Tillary Street et Boerum Place. En raison du grand nombre de personnes qui s’arrêtent pour prendre des photos, le pont peut vite devenir bondé, alors faites attention à ce qui vous entoure.

Le Brooklyn Bridge fait partie des choses incontournables à faire à New York !

Le pont de Manhattan (Manhattan Bridge)

Manhattan Bridge à New York

Le Manhattan Bridge relie le centre-ville de Brooklyn à Chinatown, plus exactement Canal Street à Manhattan. C’est le pont le plus récent de l’East River, puisqu’il a été érigé en 1901. Son extérieur en pierre, fréquemment photographié, a été conçu par les mêmes architectes qui ont dessiné la succursale principale de la New York Public Library sur la Cinquième Avenue. Ce pont a été l’un des premiers à utiliser l’hypothèse de la déflexion, selon laquelle les câbles de suspension étaient suffisants pour maintenir la structure et que d’énormes poutres n’étaient pas nécessaires.

Les New-Yorkais traversent souvent le pont de Manhattan. Plus de 450 000 personnes l’empruntent chaque jour, en voiture, à vélo et en métro. Ce dernier est un moyen pratique d’observer la skyline de Manhattan et de découvrir le pont. Vous pouvez également emprunter le pont à pied (il y a une voie piétonne sur le côté sud) ou à vélo (le parcours est étroit et rocheux sur le côté nord). En revanche, vous aurez un aperçu de la Statue de la Liberté, du port de New York et du pont de Brooklyn. Si tous ces noms vous font rêver, profitez-en pour découvrir les séjours à New York sur Voyage Privé.

Le Williamsburg Bridge

Williamsburg Bridge à Brooklyn

Lorsque le Williamsburg Bridge, autre pont de l’East River, a été inauguré en 1903, ce fut une grande occasion. C’était le plus long pont suspendu du monde et le seul dont les tours étaient entièrement en acier. C’était aussi l’un des derniers à avoir des routes réservées aux calèches et aux chevaux (l’automobile s’est répandue quelques décennies après sa construction). On pense d’ailleurs que la Tour Eiffel a influencé sa conception.

Le Williamsburg Bridge, qui relie le sud de Williamsburg au Lower East Side de Manhattan, est situé dans un quartier très animé. Les habitants le traversent traditionnellement en empruntant les trains J, M ou Z, un taxi ou le métro. Toutefois, ces dernières années, de plus en plus de personnes ont commencé à se promener sur le pont. Les piétons ont un chemin séparé de celui des vélos. Il est situé à Clinton et Delancey Streets à Manhattan, et sur Berry Street entre South 5th et South 6th Streets à Brooklyn.

De nombreux nouveaux hôtels de Williamsburg, tels que le Hoxton et le William Vale, disposent de bars sur les toits offrant des vues inégalées sur le pont et ses environs.

Le Ed Koch Queensboro Bridge

Queensboro Bridge à New York

Le 59th Street Bridge est un autre nom pour le Queensboro Bridge. Comme il est surtout utilisé pour se rendre de Manhattan au Queens, de nombreux New-Yorkais le considèrent comme acquis. Il a pourtant une histoire fascinante.

Il pèse 75 000 tonnes et est construit en acier. Il pouvait supporter des poids plus importants que n’importe quel autre pont des États-Unis en 1909, année de sa construction. Il disposait d’une ligne de trolley qui emmenait les habitants à Astoria, Flushing et d’autres quartiers du Queens. Il y avait également un ascenseur à véhicules qui déposait les visiteurs sur Roosevelt Island, qui est située au centre de l’East River.

Vous êtes susceptible de traverser ce pont si vous prenez un taxi de Manhattan vers les aéroports JFK ou LaGuardia. N’oubliez pas de jeter un coup d’œil par les fenêtres derrière vous pour voir toute la skyline de Midtown Manhattan. Ce pont peut également être traversé à pied. Long Island City, l’East River et l’Upper East Side de Manhattan sont tous visibles depuis ce parcours de 1,2 kilomètres (y compris le siège des Nations Unies). East 60th Street, entre la First et la Second Avenue, est l’entrée piétonne du côté de Manhattan. Elle est située à l’angle de Crescent Street et de Queens Plaza North dans le Queens. Vous trouverez plus d’infos sur le site officiel de New York.

Le pont Verrazzano-Narrows (Verrazzano-Narrows Bridge)

Verrazzano Narrows Bridge à New York

En raison de sa position éloignée, peu de visiteurs se rendent sur le pont Verrazzano-Narrows, bien qu’il soit l’un des plus beaux de la ville de New York. Il relie Brooklyn et Staten Island par un pont suspendu. Il a été le plus long pont suspendu du monde de 1964 (sa date de construction) à 1981. Sa construction a coûté 325 millions de dollars, y compris l’achat du site.

Le pont a été nommé d’après Giovanni da Verrazzano, un explorateur du XVIe siècle qui fut le premier Européen à découvrir la baie de New York. Cependant, l’orthographe était incorrecte au départ, avec un seul Z. Ce n’est qu’en 2018 que l’erreur a été corrigée.

Malheureusement, il n’y a pas de voies piétonnes ou cyclables sur le pont. Vous pouvez y aller en voiture ou attendre un événement spécial, comme le marathon de New York ou le Five Boro Bike Tour, pour traverser. Les voies sont alors bloquées à la circulation, ce qui permet aux participants de traverser les 4,2 Km à pied.

Le pont George Washington (George Washington Bridge)

George Washington Bridge à New York

Le pont George Washington relie Manhattan et le New Jersey en traversant le fleuve Hudson. Traverser le pont, c’est comme entrer dans un autre univers ; on quitte l’agitation de Manhattan et on est instantanément transporté sur les pentes ondulées des Palisades.

L’autorité portuaire de la ville de New York a commandé le pont en 1923, après qu’aucun ingénieur n’ait trouvé le moyen de traverser le fleuve (ils ont essayé pendant 100 ans !) Il était suspendu entre deux tours d’acier et était suffisamment solide pour supporter deux niveaux de trafic, y compris les véhicules et les trains. Il a été agrandi à de nombreuses reprises depuis sa création, la dernière fois en 1962.

Si les trajets domicile-travail sur le George Washington Bridge peuvent être pénibles en raison des bouchons et de la circulation très dense, le simple fait de le traverser à vélo ou à pied est une expérience agréable. Il y a des entrées sur le pont à la fois du côté nord et du côté sud. Par beau temps, vous pourrez observer les voiliers naviguer sur le fleuve.

Le Robert F. Kennedy Bridge (anciennement Triborough Bridge)

Robert F. Kennedy Bridge à New York

Peu de gens réalisent que le R.F.K. Bridge, qui a été ouvert en 1936, est composé de trois ponts, d’un viaduc et de 22 kilomètres d’autoroutes reliant Manhattan, Queens et le Bronx. Le pont enjambe la Harlem River, reliant Manhattan à Randalls Island, Randalls Island au Bronx, et Wards Island à Astoria, dans le Queens. Le pont a été conçu avant la Grande Dépression, mais il a été construit dans le cadre du New Deal du président Franklin D. Roosevelt.

Ce pont peut être traversé à pied. On peut accéder à la passerelle à partir de dix endroits différents dans les trois arrondissements. Sur leur site web, vous pouvez voir toutes les options qui s’offrent à vous. Pour traverser le pont, tout le monde doit descendre de son vélo et le faire rouler en marchant, ce qui peut être une véritable nuisance quand de nombreuses personnes ont la même idée. Les cyclistes doivent en outre porter leur vélo dans les cages d’escalier pour atteindre le sommet du pont.

Envie de partager ?

Facebook
Twitter
Linkedin
Pinterest
Rudy Passionamérique

Rudy Passionamérique

Rudy est le créateur de Passion Amérique. À 32 ans, passionné des USA depuis son plus jeune âge, et après de nombreux voyages aux Etats-Unis ainsi que 15 mois de travail en Floride, il décide de partager sa passion au plus grand nombre. En dehors du blog, Rudy écoute de la Country Music et est passionné par le graphisme et le vintage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.