Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Taxes et pourboires à New York : le guide complet en 2023

Taxes et pourboires à New York

New York, même si je l’adore, est incontestablement une ville qui peut faire exploser votre budget vacance ! Tout est cher dans la ville, de l’hébergement, à la nourriture en passant par les excursions, ou le shopping…

Dans l’équation financière de votre séjour, il ne faut surtout pas oublier les différentes taxes et pourboires qui peuvent se rajouter à vos dépenses, et qui sont souvent ajoutées à la caisse. En effet, la majorité des prix sont affichés hors taxe aux USA… C’est la raison pour laquelle j’ai décidé de rédiger cet article, afin de vous aider à y voir un peu plus clair.

Taxes sur les vêtement à New York

Taxes de New York City pour les biens et services

Il y a une chose que vous devez garder en tête à tout moment lors de votre voyage à New York : que vous soyez sur le point de faire l’acquisition de biens matériels (vêtements, chaussures, spiritueux, appareils électroniques, bonbons, tabac, produits de beauté…) ou de vous faire plaisir avec des services (restos, cafés, massage…), vous serez toujours assujéti à une taxe de 8,875 %.

Voici, en détail, comment est répartie cette taxe :

4,5 % dédiés à Big Apple elle-même (une sorte de taxe municipale)

4 % qui partent dans les coffres de l’Etat de New York

0,375 % qui sont réservés pour le Metropolitan Commuter Transportation District (MCTD)

Ces 8,875% sont donc rajoutés sur la majorité des prix que vous voyez sur les étiquettes, en rayon ou même dans les menus des restaurants.

Petite astuce : lorsque vous voyez un prix, ajoutez-y 10% mentalement, vous ne serez pas très loin de la réalité, et vous aurez l’impression de faire une économie à la caisse

Voici quelques exemples pour vous aider à comprendre :

  • Un jean de marque que vous voyez affiché à 140 $ dans un magasin coûtera 152,43 $ (140 $ + 12,43 $ de taxes à la caisse).
  • Un massage proposé à 125 $ dans un salon vous coûtera 136,09 $ à la caisse (125 $ + 11,09 $ de taxes)

Avec votre calculatrice de smartphone, il vous suffit de multiplier le prix du produit ou du service par 0,08875. Vous obtiendrez alors le montant de la taxe à ajouter au prix affiché.
De tête, vous pouvez aussi ajouter 10% pour avoir une idée plutôt précise du prix. (Exemple : 10% de 140 $ = 14$. Vous pouvez donc estimer payer autour de 154 $ à la caisse)

Concernant les restaurants, cafés ou fast-food, peu importe si vous mangez sur place ou à emporter, la taxe est également de 8,875 % qui seront automatiquement ajoutés sur le ticket.

Important : cette taxe de 8,875% est totalement indépendante des pourboires, dont je parlerai un peu plus loin dans l’article.

Astuce sur les vêtement

Légère consolation, les vêtements et les chaussures qui n’excèdent pas 110 $ par article échappent à cette taxation.

Donc, si vous tombez amoureux d’une paire de chaussures à 65 $, un t-shirt à 25 $ et un jean à 90 $, vous serez exonéré de cette taxe, puisque chaque article est au-dessous de 110 $. Vous paierez donc 180 $ à la caisse.

Par contre, imaginons que le jean coûte 120 $… Dans ce cas, vous aurez droit à la taxe de 8,875 %, mais seulement sur le jean (qui dépasse 110$). Vous paierez donc 130,65 $ pour le jean + 65 $ pour la paire de chaussures + 25 $ pour le t-shirt, soit 220,65 $.

Lire également :  Apprendre l’anglais en ligne

Enfin, les denrées alimentaires achetées en épicerie, les médicaments, la presse écrite et même les produits d’hygiène féminine échappent ne sont pas soumis à cette taxe.

Hôtel à Manhattan

Taxes de séjour et frais liés à l’occupation d’un hôtel à New York

Lorsque vous êtes sur le point de réserver votre chambre d’hôtel à Manhattan ou dans un autre Borough, ne manquez pas de vérifier si le tarif comprend les différentes taxes qui sont prélevées sur les nuitées.

Ces taxes et frais supplémentaires correspondent à :

  • 14,75 % du prix payé à l’hôtel
  • 3,5 $ par nuit et par chambre

Pour vous donner un exemple concret, imaginez que votre hôtel vous coûte 800 dollars lors de votre séjour de 5 nuits à New York. Lors du paiement (bien souvent au moment du check-in à l’hôtel), vous devrez en fait payer un montant de 935,50 dollars (800 $ + 118 $ de taxes locales + 17,5 $ correspondant aux 5 nuits).

Pour vous rendre la tâche plus facile, sachez que la majorité des sites de réservation type booking.com, hotels.com, expedia, etc. incluent déjà la taxe locale dans le prix affiché lorsque vous faites vos recherches. Vous n’aurez donc à payer que les 3,5$ par nuit sur place.

Frais de services (ou Resort Fees)

Quelques hôtels (souvent des hôtels assez haut de gamme) rajoutent des frais supplémentaires lors de la réservation. On les appelle les resort fees.

Ces frais peuvent représenter plusieurs dizaines de dollars par nuit et sont justifiés par les services de l’hôtel (même si vous ne les utilisez pas). Ces services et prestations “offertes” par l’établissement peuvent comprendre : connexion wifi, accès à la salle de sport, service de chambre, piscine, mise à disposition gratuite de journaux, etc…

Encore une fois, tous les hôtels ne pratiquent pas les Resort Fees, et heureusement ! Si je ne suis pas contre payer pour des prestations premium dans un bel hôtel, ça m’embêterait beaucoup plus de payer un surplus pour un hôtel miteux du Queens.

Frais sur les titres de transport

Si vous passez plusieurs jours à New York, il est vivement conseillé d’opter pour la carte de transport illimité pendant 7 jours qui vous donne accès au métro et aux bus sans avoir à acheter de billets supplémentaires.

Ce billet coûte 33$, auquel il faudra ajouter 1$ de frais de service correspondant au coût d’édition de la carte en elle-même.

Les pourboires (ou tips) à New York

Le fameux tip (équivalent de notre bon vieux pourboire) est un incontournable de la culture américaine. Contrairement à la France, le pourboire représente la quasi majeur partie de la rémunération des employés de la restauration aux États-Unis et il est, bien souvent, obligatoire.

Vous n’irez pas en prison si vous ne laissez pas de pourboire, bien sûr, mais vous risquez de passer un moment assez compliqué lorsque votre serveur se rendra compte que vous n’avez rien laissé… Lorsque je travaillais dans la restauration aux Etats-Unis, mon salaire fixe était inférieur à 3$ de l’heure. Autant vous dire que si un client partait sans laisser de pourboire, j’avais travaillé sur la table pour presque rien.

Laisser des tips dans les restaurants à new York

Le pourboire au restaurant

Même si ce phénomène tant à changer (surtout dans les villes touristiques), la majorité des restaurants aux Etats-Unis n’incluent pas le service au moment de l’addition.

Lire également :  New York et le plus grand écran du monde à Times Square!

En règle général, il est de bon ton de laisser entre 15 et 20% de l’addition totale (taxes comprises) en pourboires selon votre niveau de satisfaction. 15% étant un bon service, 20% étant un service exceptionnel. Si vous avez vraiment été déçu, vous pouvez descendre autour des 10%, mais je vous conseille quand même de donner quelque chose.

Attention, certains restaurants incluent automatiquement le service dans l’addition (souvent autour de 18%). Si c’est le cas dans l’établissement où vous mangez, vous verrez apparaître la notion de “gratuity” qui, comme son nom ne l’indique pas, n’est pas une gratuité mais bien un pourboire déjà inclus.
Dans ce cas, vous n’avez surtout pas besoin de rajouter 15 à 20% en plus ! (Sauf si vous vous sentez d’humeur très généreuse).

Pour donner votre pourboire, deux méthodes s’offrent à vous :

  • Vous le donnez directement en cash à votre serveur. Bien souvent aux USA, l’addition vous sera apporté dans une sorte de petit carnet où vous pouvez laisser les billets bien en évidence. Si vous n’avez pas de petites coupures pour laisser les tips, n’hésitez pas à demander au serveur du “change”. Ces derniers ont l’habitude et vous rendront la monnaie avec des billets de 1 $ et 5$, ce qui est très pratique.
  • Vous pouvez le régler directement par carte bancaire. Au moment où votre serveur vous amènera l’addition, il viendra bien souvent avec un stylo qu’il laissera sur la table. Sur le ticket, vous trouverez un champ libre intitulé “Tip” ou “Tipping“.
    Vous indiquerez alors dans cette case le montant des tips que vous souhaitez laisser. Petite astuce : pour éviter les “erreurs”, j’aime rajouter, sous ce montant, le total à payer, à savoir le montant de l’addition + les tips, afin qu’il n’y ait pas de confusion pour le serveur.

Important : il n’est pas obligatoire de laisser des pourboires dans les restaurants rapides type McDonald’s ou dans les cafés type Starbucks. Vous verrez bien souvent des pots indiquant “Tips”, mais sachez que vous n’êtes pas tenu de laisser de pourboires dans ce type d’établissement.

Les pourboires aux Etats-Unis

Le pourboire dans les hôtels, les taxis ou les bars

Même si la question des pourboires au restaurant est très répandue, ce n’est pas toujours le cas pour d’autres métiers liés à l’industrie du service, comme les personnes en charge du ménage dans les hôtels, les barmans ou encore les chauffeurs de taxi.

Lorsque vous séjournez dans un hôtel aux USA, il est de bon ton de donner 1 $ pour chaque valise que le personnel va vous aider à porter (s’il y a un service de bagagerie). Avant de quitter votre chambre à la fin de votre séjour, et si vous avez été satisfait du nettoyage, pensez également à déposer un pourboire sur la table de chevet ou sur le bureau pour le personnel de chambre. 1 $ par jour d’occupation est la norme aux Etats-Unis.

Si vous prenez un des fameux taxi new-yorkais, sachez que vous êtes également censé laisser un pourboire de 10 à 15% du montant de la course + 1 $ supplémentaire par bagage que le chauffeur vous a aidé à porter.

Enfin, les américains laissent également des pourboires lorsqu’ils sortent dans des bars. La tradition veut qu’on laisse environ 1 $ sur le bar par boisson préparée (jusqu’à 2$ pour les cocktails).

Pour conclure

Si vous êtes déjà allé aux Etats-Unis, vous ne serez pas surpris d’apprendre que de nombreuses taxes et frais supplémentaires viennent s’ajouter à vos dépenses tout au long de la journée.

Cependant, lorsque c’est son premier voyage, cette logique de taxe rajoutée à la caisse ou de pourboires peut surprendre, surtout si on ne s’était pas préparé au niveau du budget.

J’espère que cet article vous aidera à mieux comprendre la logique derrière ces frais et à organiser parfaitement votre budget lors de votre prochain voyage à New York.

Envie de partager ?

Facebook
Twitter
Linkedin
Pinterest
Rudy Passionamérique

Rudy Passionamérique

Rudy est le créateur de Passion Amérique. À 33 ans, passionné des USA depuis son plus jeune âge, et après de nombreux voyages aux Etats-Unis ainsi que 15 mois de travail en Floride, il décide de partager sa passion au plus grand nombre. En dehors du blog, Rudy écoute de la Country Music et est passionné par le graphisme et le vintage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *