À voir les nombreux commentaires que vous avez laissés sur la page Facebook de Passion Amérique par rapport à la première partie de cet article, vous êtes surement comme moi… C’est-à-dire que quand vous rentrez des USA, à la minute où vous mettez le pied en France, vous ressentez un manque immense ! Plus qu’un manque, je dirais même DES manques… Si vous êtes comme moi, alors vous avez besoin d’au moins un mois ou deux avant de vous remettre d’un voyage aux États-Unis. Je vous dévoile ci-dessous 10 autres choses qui manquent à tout le monde quand on rentre des USA !

Numéro 1 : Les Américains sont incroyablement gentils

sois gentil ou rentre chez toi

C’est un fait, tout le monde le dit, vous le dites, je le dis : les Américains sont gentils ! Je suis sûr que vous vous êtes déjà retrouvé dans cette situation où vous êtes devant un monument avec la femme de votre vie, ou votre famille, et vous cherchez désespérément un moyen de prendre la photo parfaite qui marquera à coup sûr votre voyage… Mais le hic c’est que vous n’avez pas un bras de 3 mètres, ni forcément un trépied à portée de bras (décidément, les bras sont au centre de tout aujourd’hui…) ! C’est à ce moment-là que vous voyez apparaitre un américain qui va vous sortir « Do you want me to take a picture for you ? » (« Vous voulez que je vous prenne en photo ? », pour les bilingues)… Vous ne le savez pas encore, mais il vient de vous sauver vos vacances !

Ce qui est vrai pour les photos l’est encore plus quand on est perdu. Je me trouvais un jour dans le Greenwich Village, à New York, à la recherche du meilleur burger de la ville (le Corner Bistro, pour ceux qui souhaitent découvrir) mais je tournais en rond depuis quelques minutes, quand deux gars m’ont gentiment demandé où je voulais aller et se sont ensuite servis de leur smartphone pour trouver la bonne adresse et me guider jusqu’à là-bas ! On est alors en 2011, et les forfaits 3G (donc GPS) coûtent encore à peu près le prix d’une voiture aux USA (ironie, mais pas si loin de la vérité), ce qui rend le geste d’autant plus fort…

Je passe la fois où, sur la Route 66 dans l’Illinois, je me suis arrêté avec mon père pour parler à un mec qui réparait sa vieille voiture devant son garage (impossible de me souvenir de la marque, mais ça devait être un modèle des années 50) et qui nous a ensuite invités à rentrer dans son garage pour voir le reste de sa magnifique collection et discuter avec nous de mécanique, etc.

Il y a aussi la fois où un cowboy (100% redneck) nous a récupéré sur la route à Nashville pour nous guider jusqu’au Grand Ole Opry, ou la fois où ce gars nous a accostés à Venice Beach pour nous faire écouter sa musique… Il était tellement drôle !

Bref, vous l’avez compris… C’est ça les Américains, des gens avec le coeur sur la main, toujours prêt à vous aider et à vous rendre service, et ça… j’adore !!!

Numéro 2 : Les Américains sont les rois des fast-foods

différents panneaux de fast foods

McDonald’s, Burger King, Five Guys, In n Out, White Castle, Wendy’s, KFC, Taco Bell, Panda Express… Les Américains sont les rois des fast-foods, et il est possible de manger tout ce qu’on veut à n’importe quelle heure, et ça c’est quand même super cool !

Avouez-le… lors de votre premier voyage aux USA, quand vous n’étiez pas encore des pros comme vous l’êtes aujourd’hui, vous avez été rassuré de trouver un McDo avec son Big Mac et ses frites, car au moins vous connaissiez et vous saviez que vous ne seriez pas déçu (vous avez juste été surpris par la taille, mais ça fait toujours ça la première fois) !

Et même si on aime tous manger dans des bons restos, avec de la bonne viande, quand on est au States, il faut avouer qu’un bon fast-food sur le bord de la route, ça aide à rendre l’expérience encore plus authentique !

Je me souviens encore du goût de mon premier burger Five Guys, c’était à Fort Myers, en Floride, et si j’avais pu, j’aurais gardé un petit morceau de ce burger de dieu pour l’encadrer (mais il parait que la nourriture ne se conserve pas si bien que ça, donc je l’ai mangé).

On a tous un souvenir magique aux États-Unis où un fast-food a joué un rôle important dans la beauté du moment… Par exemple, pour moi, la première fois où j’ai amené mes parents aux USA (un rêve de gosse pour mon père), nous avons décompressé d’un voyage et d’une arrivée assez dure autour d’un bon Burger King dans la banlieue de Chicago, alors que des gamins jouaient au base-ball de l’autre côté de la route ! C’était la dernière fois que je passerais des vacances avec mes parents, avant leur divorce, et ce Burger King à Cicero, Illinois, aura toujours une saveur magique à mes yeux.

Pour résumer : les fast-foods, c’est l’Amérique, et ce n’est pas avec nos 3 chaines en France qu’on va réussir à revivre ça !

[easy-tweet tweet= »les fast-foods, c’est l’Amérique ! » user= »passionamerique »]

Numéro 3 : Les grandes villes américaines, c’est quand même super cool

new york et ses buildings

STOP : avant de commencer cette partie, un peu de patriotisme pour dire que oui, Paris est une ville magnifique, magique même, sûrement dans le top 3 des plus belles villes du monde ! Voilà, vous êtes content, je peux y aller maintenant ???

Paris est une très belle ville certes, mais Paris c’est quand même une ville qui est super sale ! Je ne sais pas pour vous, mais j’ai toujours été impressionné par la propreté des villes américaines… New York, Chicago, Washington, Los Angeles, San Francisco, Nashville, Memphis… Pas un mégot par terre, pas une crotte de chien, pas un papier qui traine (Quoi ? On me dit dans l’oreillette que les mégots auraient été remplacés par des SDF à San Francisco…), c’est quand même super sympa quand on est habitué aux villes françaises (même les plus petites) où il faut en permanence faire attention où on marche (je suis passé expert démineur il y a pas longtemps) et où on s’assoit…

Outre la question de la propreté, il n’y a pas à dire, les buildings et ces grandes avenues perpendiculaires et parallèles, ça en jette un max ! Personnellement, je marche toujours la tête vers le ciel quand je suis à NYC ou à Chicago (vu que je n’ai pas besoin de regarder par terre, voir paragraphe précédent), et j’arrive à avoir une sensation de vertige depuis le sol, c’est impressionnant !

Et puis, ils sont quand même fort ces Américains à mettre des grands parcs en plein milieu des villes (oui, je parle de toi Central Park) où tu peux te ressourcer à tout moment en quelques minutes, ou des oeuvres d’art exceptionnelles (là, je parle du Bean à Chicago par exemple).

J’ai toujours trouvé que les grandes villes américaines (à part New York qui est un cas unique) arrivaient à faire ressortir l’ambiance des petites villes et villages américains, c’est assez agréable ! En passant d’une rue à une autre, on change totalement d’atmosphère, d’époque, de population, c’est totalement dépaysant, et extrêmement plaisant !

Enfin, pour finir, je sais pas vous, mais je trouve toujours fascinant cette capacité qu’ont les Américains à rendre des petits détails insignifiants extraordinaires comme les canards du Peabody Hotel à Memphis, les bouches d’égout qui fument à New York, le pier à Chicago, les rues vertigineuses à San Francisco ou le décor de cinéma géant qu’est Los Angeles

Numéro 4 : Les supermarchés américains, les musées des temps modernes !

walmart supermarché américain

Que les personnes qui n’aiment pas aller se balader dans un supermarché Walmart ou Target lève la main tout de suite ou se taise à jamais (bon, peut être pas jusque là quand même, mais bon…) !

Les magasins américains, c’est un passage obligé pour un road trip réussi aux USA.

Ça commence par les places de parking géantes devant le supermarché, où vous allez pouvoir garer 4 twingos dans le même emplacement ! (Rassurez-moi, vous ne faites pas de Road Trip aux USA en Twingo, non ?).
Viens ensuite le moment où vous découvrez que les Américains laissent leurs chariots à l’endroit où ils veulent et qu’un employé du magasin est payé pour les ramasser et les ranger… C’est plutôt pratique, mais assez dérangeant d’un point de vue humain… Bref, on passe !

Vous rentrez dans le magasin, et là quelle n’est pas votre surprise de découvrir qu’un employé est là pour vous accueillir, vous saluer et vous guider dans vos courses… Extra (et souvent très pratique) !
À partir de là, à vous les joies de la découverte : Rayon de céréales d’un kilomètre de long, un choix de cupcakes et autres pâtisseries impressionnant (et pas du tout calorique), des t-shirts patriotiques (à coup de drapeaux, de tracteurs et de pêcheurs), du French Bread (pain français) pas du tout French (ni même bread…), un rayon viande remplacé par un rayon snack (tout pour bien réussir son sandwich) et des fruits et légumes tellement brillants et bien rangés qu’ils feraient presque faux (peut être le sont-ils…).

Bref, ajoutez à ça le fait que ces magasins sont bien souvent ouverts 24/24 (pour l’avoir fait un paquet de fois, faire ses courses à 2h du mat’, c’est assez jouissif), et vous comprenez pourquoi les Américains (et les touristes) vouent un culte à ces supermarchés, véritables temples du consumérisme et où le slogan « le client est roi » prend tout son sens.

Numéro 5 : Le sport US, c’est quand même vachement impressionnant

stade baseball

Je ne sais pas si vous avez déjà eu la chance de participer à un match professionnel d’un sport US, mais c’est quand même super impressionnant !

J’ai pu assister à deux matchs de baseball pro (MLB) à Saint Louis, Missouri, et à des matchs de football américain universitaire à New York, et l’ambiance est juste exceptionnelle ! Tous les excès de l’Amérique se reflètent dans ces manifestations à coup d’hymne américain, de patrouille aérienne, de mascottes, de feux d’artifices et de nourriture grasse !

[easy-tweet tweet= »Tous les excès de l’Amérique se reflètent dans le sport US » user= »passionamerique »]

Le sport aux USA, c’est une valeur nationale partagée par tout le monde (oui, même par le pourcentage des obèses…) et chaque match donne droit à un engouement hors norme, et bien loin de ce qu’on connait en France (le foot européen pourrait se rapprocher, mais il faudrait enlever la violence des supporters pour ça).
Si on a la chance d’avoir des tickets, on ira assister au match au stade (prévoir d’arriver des bonnes heures avant pour profiter des nombreux concerts et spectacles d’avant-match, notamment le fameux hymne américain et les cadeaux distribués par les cheerleaders). Si on n’a pas de ticket, on se retrouvera autour d’un bon barbecue à la maison pour regarder le match en famille et entre amis ou alors au bar, qui retransmettra le match sur écran géant, à grands coups de bière et de chicken wings !

Il y a 4 sports vedettes aux USA : le baseball (MLB), le football américain (NFL), le basket (NBA) et le hockey (NHL), mais les deux premiers remportent quand même la palme des sports les plus patriotiques…
Les Américains voient dans le baseball un symbole de leur pays, à travers un sport qui existe depuis 1845 et qui a forgé une partie de l’histoire de l’Amérique. Un match de baseball dure environ 3 heures, et les règles sont assez opaques quand on ne connait pas, mais devient très intéressant à partir du moment où on commence à comprendre !
D’un point de vue commercial, c’est le football américain qui gagne le prix avec le fameux Superbowl et ses 114 millions de téléspectateurs rien qu’aux USA (d’ailleurs, pour organiser la soirée Super Bowl parfaite, c’est par ici)… Vertigineux, non ?

Pour conclure cette partie, avant de parler des soldes, on dira donc que le sport résume parfaitement l’Amérique, au même titre que la liberté et la tarte aux pommes, et possède une dimension dure à comprendre pour nous Français…

Numéro 6 : Aux USA, c’est les soldes toute l’année

soldes du black friday

Je suis sûr qu’on vous a déjà tous donné ce conseil avant de partir aux states : « pars avec une valise vide, tu achèteras tout sur place, ça vaut VACHEMENT le coup !« . Et bien, les amis, ce conseil est vrai !

Aux USA, le culte du client roi est bel et bien présent, et les magasins rivalisent de stratégies pour attirer toujours plus de clients dans leurs rayons, et une de ces stratégies est de proposer des soldes toute l’année !
Généralement, chaque week-end est l’occasion de mettre en avant des réductions importantes, tout comme les jours fériés qui donnent droit à des sales souvent très intéressantes. Et si ce n’est pas les soldes à proprement parler, les magasins de vêtement auront toujours un rayon sales (sales = promotions, ça ne veut pas dire que les vêtements ne seront pas lavés) avec des réductions à en faire baver un chien devant du bacon !

De plus, si ces réductions ne vous suffisent pas, vous trouverez quasiment toujours des outlets près de votre destination. Les outlets, ce sont bien souvent des centres commerciaux à ciel ouvert où on retrouve les plus grandes marques à des prix défiant toute concurrence (j’ai 20$ pour un jean Levi’s sur ma gauche, qui dit mieux ?). Autant vous dire que, pour moi, un voyage aux USA n’est jamais complet sans un arrêt dans ces machines à bonheur… Et ayant vécu à Orlando, le temple des Outlets, je peux vous dire que ma carte bancaire les remercie !

Un petit conseil néanmoins si vous voulez vraiment faire des affaires : partez en novembre ! En effet, chaque année, le vendredi après Thanksgiving (qui est toujours le 3ème jeudi du mois de novembre), les magasins rentrent en mode « Black Friday« . Cette journée, destinée à fêter le début de la période de Noël, est l’occasion parfaite de faire ses achats aux USA avec des réductions allant jusquà -80% sur plus ou moins tout (Vêtements, high-tech, décoration, etc.)… J’en parle d’ailleurs ici si vous voulez !

Numéro 7 : Les panneaux publicitaires sur les routes américaines…

panneau publicitaire sur la route aux USA

Plus ou moins interdits en France (à l’exception des 4×3), les panneaux publicitaires géants sont de véritables symboles aux États-Unis… Ces billboards sont présents partout, en ville, en campagne et sont bien souvent extrêmement drôles !

[easy-tweet tweet= »Les panneaux publicitaires géants sont de véritables symboles aux États-Unis… » user= »passionamerique »]

Si vous avez déjà fait un road trip aux USA, vous avez sûrement déjà vu ces panneaux qui vont faire un coup la promotion d’une émission de radio, un coup la pub pour une attraction touristique qui se situe à 200 miles (autant prévenir que guérir) et une autre fois la pub pour un cabinet médical spécialisé dans la détection du cancer des testicules (ceci est un vrai exemple, vu dans l’Illinois).

Certaines marques utilisent ces panneaux de manière hyper originale avec des éléments en 3D sortant du panneau, ou des histoires racontées sur plusieurs panneaux que l’on découvrira au fil de notre trip… bref, travaillant dans la pub, j’adore car ces panneaux me font généralement mourir de rire !

Cependant, je n’aimerai pas voir arriver ces panneaux en France car nos villes et nos routes sont déjà suffisamment petites et encombrées à mon goût, et je ne pense pas qu’on a le recul nécessaire pour proposer des panneaux aussi drôles !

Vous avez des exemples de panneaux qui vous ont marqué ?

Numéro 8 : Les Américains auraient-ils réinventé le respect ?

respect

Il y a une chose qui m’a frappé quand je suis arrivé pour la première fois aux USA : le respect

Quand on vient d’un pays où l’on gueule pour un rien, où les commerçants sont malpolis, où les propriétaires de chien les laissent faire leurs besoins n’importe où (même dans ton propre jardin) et où on ne peut pas dire ce qu’on pense sans se prendre de réflexions à la figure, arriver aux USA, c’est prendre une bonne gorgée de fraicheur !

J’ai vécu quelques mois dans un quartier typique américain : maisons en bois, pas de palissades, espaces verts à perte de vue, etc.
Cette expérience m’a impressionné quand je me suis rendu compte qu’aucun chien n’allait sur la pelouse du voisin, que tout le monde me disait bonjour quand on se croisait (alors qu’ils ne me connaissaient pas), et que toutes les maisons et jardins étaient bien entretenus (pour permettre à la personne qui souhaite vendre sa maison de ne pas être impactée par la mauvaise tenue du quartier…).

Il y a aussi une chose qui m’a toujours marqué : un jour, j’avais commandé un colis sur amazon qui est malheureusement arrivé pendant que j’étais en weekend prolongé dans un autre état… Le livreur me l’a laissé devant la porte de la maison, à l’extérieur, et à mon retour, la seule raison pour laquelle le colis avait bougé est parce qu’un voisin l’avait mis sous le porche pour éviter qu’il se mouille avec la pluie… Incroyable, non ?

Si on ajoute à tout ça les nombreuses règles de civisme sur la route, à l’école, dans les magasins, etc. je pense qu’on peut dire que les Américains nous donnent une bonne leçon par rapport au respect… Et ça, bah ça me manque vraiment énormément !

Numéro 9 : Se sentir en sécurité aux USA, une réalité

voiture de police américaine

Je ne sais pas vous, mais moi, les gens ont toujours du mal à me croire quand je leur dis que je me sens plus en sécurité aux USA qu’en France… C’est sûrement à cause des documentaires qu’ils voient à la TV, ou dans les films, je ne sais pas, mais en tout cas, moi, aux USA, je n’ai pas peur !

[easy-tweet tweet= »Moi, aux USA, je n’ai pas peur ! » user= »passionamerique »]

Je n’ai jamais été rassuré de me déplacer seul le soir en France, car j’ai toujours été em**rdé par des racailles et autres drogués ou alcooliques lors de mes sorties en ville ou autre… D’ailleurs, même le jour, dans mon village de 1000 habitants je me faisais racketter…

Par contre, je n’ai jamais ressenti ce problème-là aux USA, que ce soit quand j’avais 15/16 ans dans l’Illinois et qu’on se baladait le soir dans le village à jouer à « cache/cache » en voiture (l’essence ne coûte pas cher aux States on vous dit…), ou alors à New York à 4h du matin en plein Meatpacking district, ou même Harlem

Je pense que ce sentiment est dû au fait que les policiers sont présents partout aux USA et que tout est très bien contrôlé… (En France, pour trouver un policier, il faut aller chercher derrière un panneau sur l’autoroute, c’est celui avec les jumelles là…).
Par exemple à Memphis, ville pourtant noire américaine (avec tous les clichés qui vont avec), je me suis régalé de me balader la nuit, notamment à Beale Street, lieu de fête où tout le monde est fouillé à l’entrée et à la sortie, et où les policiers sont présents à chaque coin de rue.

Je dois avouer que tout n’est pas rose, et on voit de plus en plus de débordements liés à la police malheureusement, et je dois dire qu’il m’est arrivé d’avoir peur une fois aux USA : je séjournais dans un motel craignos d’un quartier vraiment craignos de Los Angeles, et je me suis retrouvé bloqué sur une station-service par un bus et j’ai bien cru que j’allais y rester…
Mais à part ça, je dirai que l’échelle de sécurité aux USA est de 9/10 alors qu’en France je la situerais personnellement à 3/10.

Numéro 10 (BONUS) : Les toilettes aux USA, sponsorisés par Monsieur Propre !

Ce numéro 10 est un petit bonus, il sera très court, mais vous avez été nombreux à mettre en avant que les toilettes sont toujours propres aux USA ! Et c’est vrai que ce fait m’a marqué quand je suis arrivé pour la première fois aux USA il y a 10 ans, à l’aéroport d’Atlanta… Et j’ai pu le confirmer ensuite à chacun de mes voyages !

Où qu’on aille : hôtel, fast food, aéroport, attraction touristique, parc d’attractions, toilettes publiques, on trouvera toujours quelqu’un qui nettoie, et ça sentira toujours bon… Un exemple que l’on pourrait bien prendre en France, non ?

Et vous, c’est quoi qui vous manque quand vous rentrez des USA ?

Cette deuxième partie des 10 choses qui nous manquent quand on rentre des USA est terminée, mais elle a été écrite grâce à vous qui avez partagé massivement vos expériences sur la page Facebook de Passion Amérique… Merci énormément, je ne pensais pas que ce site survivrait quand je l’ai crée en novembre dernier, mais il dépasse aujourd’hui toutes mes attentes grâce à vous ! Vous êtes le moteur de ce site, ce qui le rend aussi bien et qui me pousse à l’améliorer jour après jour… Merci !

Si vous avez loupé la première partie de cet article, c’est >>> ICI <<<

Si vous avez aimé, merci de le partager à tous vos amis 🙂